المعرض الجهوي للكتاب لجهة العيون الساقية الحمراء من 29 نونبر إلى 10 دجنبر بمدينة بوجدور

 يشارك مركز الدراسات الصحراوية  بالمعرض الجهوي للكتاب بمدينة بوجدور من 29 نونبر إلى 10 دجنبر 2017.  

المعرض الجهوي للكتاب لجهة الداخلة-وادي الذهب

    شارك مركز الدراسات الصحراوية بالمعرض الجهوي للكتاب لجهة الداخلة-وادي الذهب وذلك خلال الفترة الممتدة من 03 إلى 11 نونبر 2017 بمدينة الداخلة، وعلى هامش هذه التظاهرة تم الاتفاق بين المديرية...

LA SOCIETE MAURE

Nous avons l’honneur de vous informer de la parution du livre de l’un des meilleurs chercheurs sur de la société ouest saharienne.  Cet ouvrage présente des éléments de diverses recherches conduites...

Etudes de linguistique ouest-saharienne Volume II Onomastique, poésie et traditions orales (343 p), (17*24)1 ère éditions : 2017.

Imprimer

Catherine TAINE-CHEIKH : est actuellement directrice de recherche au LACITO (laboratoire Langues et civilisations  à traditions orales, UMR 7107 du CNRS). Auteur de plus d'une centaine d'articles ou chapitres d'ouvrage (en linguistique, sociolinguistique ou ethnolinguistique), elle est connue notamment pour ses dictionnaires sur l'arabe hassaniyya et le berbère zénaga de Mauritanie.

Ce deuxième volume d'une série de quatre porte le sous-titre Onomastique, poésie et traditions orales. Il réunit quinze textes parus entre 1985 et 2008 et, pour l'essentiel, entre 1994 et 2006.

le premier texte, qui est aussi le plus récent, peut constituer une introduction aux questions littéraires : il présente le double profil de la littérature mauritanienne de langue arabe (celui en arabe classique et celui en arabe dialectal) en insistant sur le volet poétique qui occupe une place primordiale dans les deux cas. La plupart des articles du volume portent d'ailleurs spécifiquement sur la poésie, mais sous des aspects toujours différents.

la question de la toponymie est très présente dans ce volume, comme elle l'est dans la poésie maure. Elle est traitée notamment dans les trois articles consacrés spécifiquement à l'onomastique (toponymie et /ou anthroponymie).

Si les quatre derniers textes relèvent de champs connexes, ceux sur l'injure et la médisance font appel à de nombreuses données puisées dans la poésie ou les traditions orales. quant à ceux présentant le style de l'écrivain-journaliste Habib Ould Mahfoudh ou les caractéristiques des "devinettes-colles" pastorales, ils s'intéressent à la culture maure dans ses rapports avec le français ou avec les traditions orales en arabe classique.